4 raisons de revoir son offre d'avantages en temps de crise

02.09.20

Notre monde se bat encore contre une pandémie d'une ampleur sans précédent durant laquelle l'ensemble des entreprises ont été touchées.

Tandis que des secteurs souffrent lourdement de la crise, avec de nombreuses entreprises forcées à licencier nombre de collaborateurs, d'autres, tels que ceux des jeux vidéos ou de sport à la maison, font face à une demande en constante augmentation. Les appels d'offres pour les programmeurs, développeurs et autres spécialistes informatiques battent leur plein.

Quel que soit le secteur d'activité ou la profession, et que votre entreprise ait dû procéder à des licenciements ou que vous recrutiez activement, s'il y a une chose que cette pandémie actuelle nous a montrée, c'est que nous sommes tous dans le même bateau. Nous devons tous nous soutenir les uns les autres. Aussi, les organisations qui se concentrent sur le soutien de la santé et du bien-être de leurs employés et qui maintiennent des niveaux élevés de motivation et d'engagement deviendront plus fortes grâce à la pandémie.

L'une des meilleures manières pour une entreprise d'apporter son soutien à ses collaborateurs est de le faire à travers son offre d'avantages. Cependant, comme nous le partageons dans notre rapport (disponible à la pré-commande), pour lequel nous avons interrogé plus de 5 000 employés, âgés de 18 ans et plus à travers l'Europe, il faut que cette offre soit étudiée et réfléchie.

Voici quatre raisons pour les employeurs d'étudier ou de ré-étudier leur offre d'avantages :

1. Vos collaborateurs ont besoin de soutien

Comme l'indiquent les rapports McKinsey, en avril 2020, le taux moyen de satisfaction de vie en Europe a atteint son niveau le plus bas depuis 1980, à cause du COVID-19. Les facteurs comprennent la perte de revenus, la sécurité de l'emploi ainsi que l'état de santé et les relations interpersonnelles, avec des rapports de dépression et de solitude dépassant largement les normes précédentes.

Pour la plupart d'entre nous, les conditions de travail ont changé. Cependant, l'importance du bien-être des collaborateurs n'a pas changé. Pour les employeurs, cela signifie qu'il faut soutenir les employés en leur fournissant les outils dont ils ont besoin pour rester productifs et en bonne santé face aux nouveaux défis.

Examinez votre offre actuelle d'avantages pour vous assurer que vous proposez des prestations qui favorisent le bien-être physique et mental des employés. En outre, il est impératif que vous offriez des avantages auxquels vous pouvez souscrire, et que vous pouvez utiliser de manière numérique. En d'autres termes, utiliser la technologie pour apporter votre soutien au bien-être des collaborateurs est essentiel.

Votre offre d'avantages pourrait inclure tout, du yoga à la formation en ligne, des services psychologiques tels que des conseils, du service à domicile, des besoins de travail à distance tels que des ordinateurs portables, des services de livraison d'épicerie, et bien plus encore.

digital-benefits-offer

2. Protégez vos marques employeur et consommateur

Que ce soit de manière positive ou négative, la réaction des entreprises face au COVID-19 va très certainement impacter leur marque employeur. Après tout, les valeurs d'entreprises les plus inspirantes ne signifient pas grand-chose si elles ne sont pas respectées dans les moments difficiles.

Comme nous le partageons dans notre rapport "Avantages et Engagement", disponible à la pré-commande, une étude américaine révèle que 84% des individus indiquent que leur comportement d'achat est influencé par leur perception de la façon dont une entreprise gère le bien-être de ses employés pendant la pandémie.

Bien qu'il existe des rapports d'entreprises qui ne respectent pas les directives de distanciation sociale et qui exigent même que les employés viennent travailler malgré les conseils des responsables de la santé, il y en a beaucoup d'autres qui ont mis le bien-être des employés au premier plan et qui ont renforcé leur image de marque grâce à cela.

3. Pour lutter contre le "syndrome du survivant"

Bien sûr, être licencié est difficile pour l'employé ; cependant, comme le partage Wiley Wakeman de l'École d'économie de Stockholm, l'un des effets les plus néfastes des licenciements est ce que l'on appelle le "syndrome du survivant" : l'effet démotivant qui peut arriver aux collaborateurs restants.

Comme le dit Wakeman, "le syndrome du survivant conduit généralement les employés à se désengager de leur travail, ce qui nuit aux performances de l'organisation et, ironiquement, conduit les "survivants" à quitter l'entreprise, qui essaie déjà de faire plus avec moins d'employés".

Pour éviter que cela ne se produise, il est important que les employeurs offrent à leurs collaborateurs des avantages et un soutien qui maintiennent leur motivation et leur moral à un niveau élevé.

employee-benefits-support

4. Les augmentations de salaire sont limitées, mais les employés doivent encore être reconnus

Bien que les augmentations de salaire et les primes soient sans doute rares, il est essentiel que les employeurs continuent à récompenser les collaborateurs. Cela ne montre pas seulement de la reconnaissance, mais contribue également à renforcer l'humeur positive.

De nombreuses grandes entreprises permettent à leurs employés de choisir leur propre récompense - par exemple, des options d'achat d'actions ou une semaine de vacances supplémentaire - directement à partir de leur plateforme d'avantages et de reconnaissance.

Une autre option consiste pour les employeurs à choisir un montant de cadeau prédéterminé et à permettre ensuite à chaque collaborateur de choisir parmi une gamme de cadeaux, qu'il peut commander sur sa plateforme de gestion des avantages.


Vous voulez découvrir quels sont les avantages les plus importants pour les employés aujourd'hui ? Pré-commandez notre rapport "Avantages et Engagement : le guide Benify de l'employeur 2020" dès aujourd'hui ! 

AVANTAGES ET ENGAGEMENT : LE GUIDE BENIFY DE L'EMPLOYEUR 2020

 

Abonnez-vous à notre blog