Comment réussir à démarquer sa marque employeur de celle de ses concurrents ?

21.10.19

La marque employeur est de plus en plus perçue comme la principale problématique des entreprises. En effet, elle est responsable de la réputation d’une entreprise, et a ainsi un impact sur la capacité de l’employeur à attirer les talents et à recruter. De même, elle est responsable du taux d’engagement des employés et ainsi de la fidélisation des collaborateurs. Il devient alors stratégique de soigner sa marque employeur en communiquant parfaitement pour contrôler son image et en prenant en considération les besoins de ses employés pour les fidéliser. Dans cet article, nous vous donnons les clefs d’une marque employeur efficace pour vous démarquer de vos concurrents.

sa-forbattrar-du-den-interna-kommunikationen


1. La définition

De nombreuses personnes doivent être impliquées dans la définition de la marque employeur. Il est indispensable que les équipes RH et les équipes de communication collaborent. Et pourtant, 58% seulement des responsables RH estiment que la marque employeur est du ressort de leur activité, selon une enquête Universum de 2017. La direction générale doit également être sollicitée car son soutien est primordial pour que l’ensemble de l’organisation se sente concerné.

Tout d’abord, l’ensemble des départements doit identifier une culture commune. Toute entreprise doit avoir un discours clair sur sa mission, sa vision et ses valeurs. Cela va permettre aux employés de s’identifier à leur entreprise et de développer un véritable sentiment d’appartenance. Des études de satisfaction et l’écoute des besoins des collaborateurs vont également permettre de définir les facteurs d’attractivités qui vont constituer les points forts de l’entreprise. Quelle est sa réputation ? Les employés se retrouvent-ils dans les valeurs de l’entreprise ? Avez-vous l’image d’une entreprise innovante, dynamique et authentique ? Tous ces éléments seront les clefs d’une communication externe pertinente afin d’attirer de potentiels talents.

Il devient ensuite indispensable de mettre l’expérience collaborateur au centre de sa réflexion. L’expérience collaborateur n’est autre que le parcours vécu par le collaborateur depuis son premier contact avec l’entreprise, avant même son arrivée au sein de son équipe, jusqu’à son départ. 71% des professionnels RH considèrent l’expérience collaborateur comme un enjeu stratégique d’après le baromètre de Parlons RH. Une bonne marque employeur passe ainsi par la constitution d’une excellente expérience collaborateur. Un employé épanoui dans son travail sera plus motivé et améliorera naturellement votre réputation à l’extérieur de l’entreprise.

Enfin, il est clef de transformer vos employés en véritables ambassadeurs de marque. En effet, cela constitue un avantage concurrentiel non négligeable. Un collaborateur fier de travailler pour son employeur permettra à l’entreprise de gagner en visibilité au-delà de son propre réseau. De plus, l’avis d’un employé est bien plus crédible et authentique que l’image que l’entreprise communique. Grâce à cette visibilité accrue et à la fiabilité des sources, votre entreprise aura de meilleures chances de recruter de nouveaux talents.

2. La mise en place : attirer

Tout d’abord, l’employeur doit comprendre son audience et la diversité des profils candidats, pour pouvoir adapter son discours et ses canaux de communication. En fonction du poste, de l’ancienneté, du secteur et de la génération de l’employé, il semble logique que la communication ne sera pas la même. Pourtant, de nombreuses entreprises continuent à adopter une communication non personnalisée.  

Une fois les messages et les cibles définies, il est temps de mettre en place sa stratégie de marque employeur. Pour cela, chacun doit se sentir concerné et l’implication des différentes équipes est cruciale. Les rôles de chacun doivent être bien définis, et une telle démarche doit être prise au sérieux par chacun : le déploiement de cette stratégie de marque employeur ne doit pas être une tâche ajoutée aux tâches quotidiennes mais une mission qui a du sens pour tous les employés. Pour ce faire, il faut mettre en place des objectifs à atteindre et placer le sujet au premier plan afin de sensibiliser tous les collaborateurs.

De nombreux canaux sont mis à disposition des entreprises en fonction des messages et des cibles : sites internet, sites de recherche d’emploi, blogs professionnels, réseaux sociaux, relations presse, etc. Il ne faut pas forcément chercher à être présent sur tous les canaux, si certains ne sont pas pertinents pour vos cibles ou pour l’objectif recherché. Par exemple, si vous voulez attirer des jeunes talents de moins de 35 ans, les réseaux sociaux sont indispensables car 90,4% de cette génération sont actifs sur ces applications. En revanche, si vous recherchez des profils de plus de 45 ans, les médias traditionnels seront plus efficaces (presse, radio et site internet).

3. L’animation : convertir, recruter et fidéliser

Une fois que votre marque employeur a été mise en place et que vous avez réussi à attirer des visiteurs sur votre site internet tout en améliorant votre notoriété, il est important de continuer à animer sa marque employeur et ainsi tenir sa promesse sur le long terme. 

Tout d’abord, vous devez convertir vos visiteurs en candidats. Pour passer d’un simple intérêt à une véritable envie de passer des entretiens, il faut développer une stratégie de contenu plus qualitatif et ciblé, tels que les emails, l’écriture et la publication de livres blancs, ou encore encourager les candidatures spontanées et mettre à jour les annonces d’emplois.

En second temps, il va falloir transformer ces candidats potentiels en employés. Recruter un candidat peut s’avérer difficile car il faut à la fois que le candidat vous convienne, mais aussi que vous lui conveniez. Pour cela, il est pertinent d’adapter son message en fonction du poste et mettre en place des emails automatiques afin d’alimenter l’intérêt que porte le candidat pour votre entreprise (email nurturing). Il est également important de toujours répondre aux candidats, vous risquerez sinon d’avoir une mauvaise réputation.

Enfin, il faut fidéliser vos employés en soignant leur expérience collaborateur au sein de votre entreprise. Pour cela, vous devez vous assurer que vos valeurs et votre culture d’entreprise leur correspondent grâce à des enquêtes de satisfaction et en montrant à vos employés que vous êtes à leur écoute. Il faut néanmoins comprendre qu’écouter n’est pas valoriser si aucune amélioration n’est envisagée par la suite. Surtout, n’oubliez pas, les collaborateurs ambassadeurs sont la plus grande richesse d’une entreprise aussi bien en interne, grâce à un engagement élevé et donc une plus grande productivité, qu’en externe, grâce à un bouche-à-oreille extrêmement qualitatif.

 

          Une marque employeur bien définie est devenue indispensable pour les entreprises souhaitant se démarquer de la concurrence. Cependant, la définir n’est pas suffisant : il est primordial de la mettre en place efficacement et de continuer à l’alimenter sur le long terme. Grâce au recueil et à l’analyse des données, vous pouvez ajuster votre stratégie de marque employeur et garder votre avantage compétitif.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le marché et les tendances RH ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !
S'inscrire à la Newsletter

Abonnez-vous à notre blog