La data au service de l'expérience collaborateur

03.07.19

Selon un sondage Gallup 2018, 59% des professionnels RH estiment que, dans cinq ans, le big data sera aussi essentiel que la communication. L’accélération des nouvelles technologies et l’exploitation de la data offrent d’immenses opportunités pour l’entreprise. En effet, il est désormais possible d’accéder à une panoplie de données pour analyser les comportements et les attentes des collaborateurs et ainsi améliorer leur expérience au sein de l’entreprise. Pour les DRH, tirer profit de ces avancées constitue un véritable enjeu, mais aussi un fort avantage concurrentiel.

iStock-854972552(1)

La personnalisation de l'expérience collaborateur

Aujourd’hui, que ce soit sur les plateformes de musique ou de streaming, l’utilisateur a accès à un choix innombrable de contenus depuis n’importe quel appareil. Mieux encore, des recommandations sont proposées en fonction des préférences de chaque personne. La personnalisation est désormais cruciale – il est donc évident que les employés s’attendent à avoir la même expérience au travail. L’entreprise peut alors faire le choix d’offrir une expérience numérique personnalisée et proche des usages personnels, afin que les collaborateurs restent connectés, engagés et motivés.

En outre, quatre générations travaillent ensemble sous un même toit. Chaque génération a ses propres priorités, besoins et préférences. L’enjeu le plus important consiste à bien comprendre les attentes de vos employés pour pouvoir leur offrir une expérience exceptionnelle, unique et totalement personnalisée. De toute évidence, cela nécessite un travail méticuleux en amont, et une analyse approfondie des données. La data est considérée comme un moyen fiable de bien cerner les besoins et d’y répondre de la meilleure manière possible.

La data : le nouvel eldorado des RH

« Lorsque les données RH sont exploitées pour améliorer la prise de décisions, rendre les employés plus heureux et optimiser les processus, elles permettent à terme d’apporter une plus-value à l’entreprise » précise Bernard Marr, l’auteur d’un article publié sur Forbes « Why Data Is HR's Most Important Asset. » En outre, Carolyn Axtell, professeur de conférences en psychologie du travail à l’université de Sheffield explique : « L’utilisation des données pour l’amélioration du bien-être des employés pourrait avoir des effets positifs si elle est menée dans un environnement de confiance, où les employés et l’organisation s’approprient et co-conçoivent le projet de collecte des données, leur analyse et les actions qui en résultent… Dans un tél scénario, il y aurait une responsabilité conjointe pour le bien-être. Les employés seraient en mesure d’influencer les principes, les objectifs ainsi que les lignes directrices de la politique d’entreprise, et de définir les données qu’ils souhaitent qu’elles soient recueillies et utilisées ».

Grâce aux données, les entreprises peuvent obtenir des informations inestimables sur le comportement des employés, et ainsi mieux adapter leur politique de rémunération et d’avantages sociaux. De plus, une étude menée par Towers Watson démontre que plusieurs entreprises dépensent des budgets colossaux dans le développement de logiciels big data afin d’améliorer le processus de recrutement, la gestion de carrière ainsi que la rétention des meilleurs talents. En exploitant intelligemment la data, l’entreprise peut optimiser le recrutement à travers la mesure des performances et le ROI. Elle peut également prédire les besoins futurs et identifier les nouvelles tendances, afin de planifier le recrutement à temps.

D’autre part, l’utilisation de la data permet à l’entreprise de réduire le taux de turnover. En effet, il est possible de mener des enquêtes régulières auprès des employés pour identifier leurs priorités ainsi que les points faibles à améliorer. Selon une étude menée par Yello Recruiting, la formation, l’évolution de carrière et le bien-être sont plus importants que la rémunération pour la majorité des employés, particulièrement pour les nouvelles générations. La gestion des données joue, alors, un rôle prépondérant dans la personnalisation de l’expérience collaborateur et l’optimisation de l’image de marque.  

Comme expliqué dans notre dernier e-book « La Nouvelle Expérience Collaborateur : Comment optimiser l’ensemble du cycle de vie de vos employés ? », il est indispensable de traiter vos employés comme des clients. Selon une étude réalisée par Smarter Workforce Institute d’IBM, les employés qui pensent avoir une expérience positive de leur travail seraient trois fois moins susceptibles de chercher un nouvel emploi.

Vous souhaitez en savoir plus sur la façon d’exploiter la data pour l’optimisation de l’expérience collaborateur ? Téléchargez gratuitement notre e-book " How to Implement a Sustainable Employment Strategy in a Data-Driven Way ”.

Abonnez-vous à notre blog