La Génération Z et la mobilité durable

09.07.20

Ces dernières années, la mobilité durable est devenue un sujet de plus en plus populaire auprès d'un nombre croissant de personnes, recherchant des moyens plus durables et plus écologiques pour leur trajet domicile/bureau. Cette hausse de popularité a mené les entreprises a offrir plus d'avantages à leurs collaborateurs concernant les problématiques de mobilité.

Avec l'arrivée en force de la Génération Z sur le marché du travail, la mobilité durable est devenue d'autant plus importante. Un article One Medium indique que "la Génération Z sera l'auteur de la mobilité du futur", tandis que Media Post présente cette génération comme celle qui a fait passer le monde d'une "culture de la voiture" à une "culture de la mobilité".  

PR News Wire écrit que les attitudes et préférences différentes de la Génération Z sont appelées à transformer radicalement le secteur de la mobilité. "Par exemple, c'est une génération qui préfère avoir accès à la location de voiture plutôt qu'à la propriété, et cela va obliger les constructeurs automobiles à réévaluer leurs stratégies établies de longue date et centrées sur la possession d'une voiture."

Le temps est venu

L'intérêt et la demande pour la mobilité durable ne pouvaient pas arriver à un meilleur moment. Green Tumble partage qu'en 2014, selon l'EPA (Environmental Protetion Agency), 26% des émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis ont été causés par le transport. 

En Europe, l'Agence Européenne pour l'Environnement (AEE) indique qu'en 2016, les émissions provenant des transports étaient supérieures de 26% à celles de 1990, malgré une baisse en 2008 et 2013. L'aviation internationale a connu la plus forte augmentation en pourcentage, suivie du transport maritime international et du transport routier. Pour atteindre l'objectif à long terme de réduction de 60 % des émissions de gaz à effet de serre, tel que défini dans le Livre Blanc sur les Transports de 2011, l'AEE indique que les émissions doivent diminuer d'environ deux tiers d'ici 2050, par rapport aux niveaux de 1990. 

generation-z-and-the-demand-for-sustainable-mobility-1

3 manières respectueuses de l'environnement pour se rendre au travail

Nous vous proposons trois options de mobilité durable que vous, en tant qu'employeur, pouvez mettre en avant auprès de vos équipes pour les trajets domicile/bureau.

1. Faire du vélo

Website Active Sustainability indique qu'avant la Seconde Guerre Mondiale, les vélos représentaient le moyen de transport le plus commun dans les villes. A part dans les pays tels que les Pays-Bas, le Danemark ou la Belgique, le vélo est devenu ces dernières années une activité de loisir plutot qu'un moyen de transport.

Aujourd'hui, dans les villes du monde entier, nous pouvons observer un renouveau de l'intérêt porté au vélo. Et pour une bonne raison : que vous choisissiez un vélo ordinaire ou un vélo électrique, le vélo est le moyen de transport le plus écologique et le moins polluant, n'émettant aucune émission de CO2. En effet, The Queensland Government in Australia indique que le fait de parcourir chaque jour 10 km à vélo pour se rendre au travail permet d'économiser 1500 kg d'émissions de gaz à effet de serre chaque année.

De plus, le vélo n'est pas une activité coûteuse et est accessible à tout le monde. Pour de plus longues distances, les employés peuvent toujours embarquer dans un train ou dans un bus avec leur vélo pour réduire la distance.

2. Prendre le train

Prendre le train a toujours été plus respectueux de l'environnement que conduire une voiture, et grâce aux trains électriques et aux trains à énergie éolienne, voyager en train l'est devenu encore plus.

Au Royaume-Uni, le gouvernement a mis en place un plan pour mettre fin au train roulant uniquement au diesel d'ici 2040. Aux Pays-Bas, environ 600 000 passagers voyagent déjà chaque jour dans les trains à énergie éolienne du pays.

3-eco-friendly-ways-to-get-to-work

3. Faire du covoiturage

Si vos collaborateurs n'ont pas d'autres solutions que de prendre la voiture pour se rendre au bureau, mettez en avant des solutions de covoiturage. En permettant à un plus grand nombre de personnes d'utiliser un seul véhicule, le covoiturage réduit les frais de déplacement de chacun, tels que les frais de carburant, les péages et le stress lié à la conduite.

Une enquête de Deloitte sur les transports prouve que 64% de la Génération Z se pose la question face à leur besoin de posséder leur propre voiture face aux solutions alternatives qui leurs sont proposées. 

Un article de Forbes met en avant le fait qu'en Europe, 294 millions de voiture roulent sur les routes. Aujourd'hui, l'Allemagne est le pays qui utilise le plus le covoiturage, suivi par la France. Markus Barnikel, CEO de l'entreprise leader de covoiturage en Allemagne, Carpooling.com, indique : "En 2011, nous avons calculé que plus de 27 millions de gallons de gaz ont été économisés et que 205 000 tonnes de CO2 n'ont pas été émises grâce au service que nous proposons. C'est une énorme économie, non seulement de ressources et d'argent, mais aussi un incroyable pas dans la bonne direction".

Qu'il s'agisse de permettre aux employés d'acheter un vélo à un prix réduit ou de subventionner leurs frais de transport public, l'inclusion d'avantages de mobilité dans votre offre d'avantages est non seulement un excellent moyen d'attirer la Génération Z dans votre organisation, mais aussi de promouvoir la forme physique et le bien-être des employés.

Vous voulez découvrir quels sont les autres avantages importants pour la Génération Z ? Téléchargez notre eBook "Génération Z : Le guide indispensable pour comprendre la main d'oeuvre de demain", enfin disponible en français !

 

Abonnez-vous à notre blog