Le télétravail est-il l'avenir du travail tout court ?

30-10-2020

Alors qu'une partie de la main-d'œuvre mondiale travaille actuellement à domicile en réponse à l'épidémie de COVID-19, les responsables des ressources humaines sont sommés de trouver des moyens de s'adapter et de maintenir à la fois l'activité et le recrutement.

Par voie de conséquence, on assiste aujourd'hui à une progression plus rapide que jamais de la numérisation du travail. Les entreprises, tout comme leurs employés, se sont adaptées à l'utilisation des outils numériques et des solutions hébergées dans le cloud pour accomplir toutes leurs tâches et ce, quasiment du jour au lendemain. En l'absence des technologies actuelles des ressources humaines, le travail à domicile serait d'ailleurs très différent, voire impossible à réaliser.

Dans quelle mesure la productivité des employés est-elle affectée ?

Avant la COVID-19, l'une des préoccupations de nombreux employeurs était de déterminer l'incidence du télétravail sur la productivité. Un récent article de Forbes se fonde sur les résultats d'une toute nouvelle étude de suivi de la productivité des travailleurs réalisée en Californie. Son constat est éloquent : la productivité bondit de 47 % lorsque les employés exercent leur profession à domicile.

Une étude antérieure à la COVID-19, menée par l'université de Stanford et portant sur le suivi des performances de 16 000 employés pendant sur une période de 7 mois, révèle pour sa part que les employés sont 13 % plus productifs lorsqu'ils travaillent depuis chez eux.

Bien que le télétravail ait toujours été un sujet de débat, les recommandations des gouvernements et autorités sanitaires à l'égard de la COVID-19 confrontent de nombreux employeurs à un choix limité.

future-of-work

Comment permettre aux employés de travailler à leur domicile

Pour en savoir plus sur les défis des responsables RH et leurs points de vue concernant la situation actuelle du télétravail, Benify a récemment conduit une étude auprès de plus de 900 professionnels des ressources humaines.

Il en ressort que 89 % des personnes interrogées se sont déclarées favorables à la poursuite du travail de leurs employés durant la pandémie, tandis qu'un peu moins de 11 % n'ont pas permis aux employés de travailler à domicile, en raison soit de politiques internes à l'entreprise, soit de restrictions d'ordre pratique.

Assurément, la distinction entre vie personnelle et vie professionnelle n'a pas toujours suivi ce schéma. Il est toutefois intéressant de noter que pour 74 % des répondants à l'enquête, les employés avaient déjà la possibilité de travailler à domicile avant la pandémie, mais uniquement lorsque cela était nécessaire et seulement après avoir recueilli l'assentiment de leur supérieur hiérarchique.

Rendre possible le travail à domicile

Malgré la pandémie, les technologies de gestion des ressources humaines ont permis de maintenir les procédures de recrutement en place. Par le biais d'une plateforme d'administration des avantages, les recruteurs ont pu s'appuyer sur les outils numériques d'introduction, d'accueil et de départ proposées par ce type d'outil. Vous avez besoin de conseils sur le recrutement numérique ? Ne manquez pas notre article consacré aux procédures d'intégration des nouvelles recrues en télétravail à leur domicile.

Qu'il s'agisse des applications permettant l'envoi de notifications Push sur les téléphones des employés, ou des services de réunion et de dialogue en ligne, on peut considérer que la communication entre employeurs et employés n'a, à bien des égards, jamais été aussi bonne. Ne manquez pas nos cinq conseils pour bien communiquer avec les employés en télétravail.

future-of-work-from-home

Que pensent les professionnels des RH aujourd'hui ?

Comment les professionnels des ressources humaines vivent-ils cette période d'incertitude, et leurs points de vue sur le télétravail ont-ils changé ? Quelle sera leur position à l'égard du télétravail lorsqu'il n'y aura plus de risque d'infection et qu'il ne sera plus nécessaire de travailler à domicile ?

77 % des participants à l'enquête disent avoir l'intention de permettre aux employés de continuer à travailler chez eux s'ils le souhaitent. Qu'en est-il des employeurs qui, avant la pandémie, n'offraient pas cette possibilité à leurs employés ? 1 personne sur 10 déclare qu'elle compte offrir cette opportunité à ses employés à l'avenir.


Alors, le télétravail sera-t-il la nouvelle norme ? Découvrez les résultats de notre enquête en téléchargeant notre mini-rapport intitulé "Conséquences de la pandémie de 2020 sur les ressources humaines" dès aujourd'hui !

Abonnez-vous à notre blog